Connexion

Saisissez votre email ou votre nom de membre

Saisissez votre mot de passe

J'ai oublié mon mot de passe.


Je souhaite devenir membre de notreHistoire.ch.

Je représente une institution.

La montagne et l'enfant

La montagne et l'enfant
Ajouter

Description


La montagne et l'enfant


Toute la vie est le reflet des feux allumés par la jeunesse sur ses premières cimes


Ma proposition d'organiser des camps de montagne dans le cadre scolaire ayant été acceptée par la direction de l'Etablissement Secondaire Léon Michaud, d'Yverdon-les-Bains, et avec le soutien d'une enseignante très engagée, elle-même alpiniste d'un excellent niveau, Madame Jane-Marie Magnenat, il fut, dès l'an 1985, possible d'y développer les activités alpinisme, ski de haute montagne et escalade, encadrées par des guides avec brevet fédéral certifiés Jeunesse et Sport.

Trois des jeunes (14 ans au départ) issus de ces camps poussèrent si loin leur formation, et firent preuve d'une telle passion de la montagne, qu'en l'an 1991, ensemble, nous nous envolâmes pour le Royaume Himalayen du Népal afin d'y gravir un sommet de plus de 6000 mètres d'altitude. Après une période d'acclimatation à l'altitude au cours de laquelle nous gravîmes successivement le Kala Patar (5554 mètres) et le Chukung Ri (5555 mètres), deux sommets situés dans le Khumbu (région de l'Everest), nous abordâmes avec succès notre objectif final, l'Imja Tse Himal (6189 mètres), gravi avec un camp de base établi à l'altitude de 5087 mètres et un camp supérieur aménagé à 5600 mètres. Au sommet, Sylvie, Natahlie, Suzanne, Madame Jane-Marie Magnenat (leur prof de français et d'anglais) et moi, nous fêtâmes nos six années de cordée. Deux guides locaux, Ang Rinjing Sherpa et Mingma Sherpa nous accompagnaient.

32 années se sont écoulées depuis.

Sylvie, Nathalie et Suzanne courent encore les montagnes.

Toute la vie est le reflet…


Marcel Maurice Demont, août 2017.

Date

1980 - 1989

Lieu

Albert Heim Hütte, 2542 mètres, Furka
Voir sur la carte

Popularité

285
0

Auteur

Marcel Maurice Demont

Commentaire(s)

Ajouter un commentaire